Membres : 236
Contenu : 189
Liens internet : 4
Affiche le nombre de clics des articles : 261622

Notes de lecture

Un dernier été au paradis de l’enfance

  

Ana la akhaf (Je n’ai pas peur), Niccolo  Ammaniti Traduction de Ahmed Somaï, cenatra,   Centre National de Traduction, Tunis,  2008.

 

Les lecteurs tunisiens et arabes ne pourront que se réjouir de la parution de l’excellente traduction que nous devons au professeur Ahmed Somaï du roman : Je n’ai pas peur (Io non ho paura), un roman de l’italien Niccolo’ Ammaniti, l’un des écrivains les plus brillants de la nouvelle génération en Italie.

Le texte d’Ammaniti est un roman à suspense, dur et poétique : il raconte la sortie d’un jeune garçon de neuf ans du monde de l’enfance ; sortie brutale, douloureuse mais assumée.

Lire la suite...

 

Nous, la princesse et la crapule.

 Khéria Ben Ayed, Al Maratou wa Ichkaliet Attaharrour Al ijtimai…( la femme et la question de l’émancipation sociale dans le monde musulman au début du XXème siècle), traduction de Mounir Fendri,Ed. Cenatra, Le Centre National de Traduction, Tunis, 116 pages, prix : 10 dinars tunisiens, ISBN : 9789973084187.

    On ne saurait lire le petit opuscule de Khéria Ben Ayed sur le harem, publié en arabe par le Centre National de Traduction en 2008, sans céder au plaisir d’une petite méditation. Décidément, L’Histoire, opaque et mystérieuse, est parfois aussi impénétrable que les voies du Seigneur. S’y croisent des êtres différents dont rien ni personne ne pouvait prévenir la rencontre.

Lire la suite...

 

L’itinéraire d’un homme, l’Histoire d’un pays

Hassouna Mosbahi, Ramed El Hayet, (Cendres de la vie), Editions Walidoff 2009, Tunis, 182 pages,prix : 12 dinars, ISBN 978-9973-9996-6-5

   Hassouna Mosbahi n’a rien inventé. Il a fait mieux. Il a transformé les souvenirs d’une vie en matière de fiction. Autrement dit, il a recomposé habilement le réel jusqu’à en faire une vaste toile narrative où se détachent des silhouettes d’aujourd’hui et celles d’hier, des figures héroïques et d’autres pathétiques. 

Lire la suite...

 

Chronique d’une séparation annoncée.

   
Habib Selmi, Rawaih Marie-Claire (Les odeurs de Marie-Claire), Dar AL Adab, Beyrouth, 2008, 223 pages, ISBN :978-9953-89-013-5

 

   Dans Asrar Abdallah (1999) et Ouchak Beya (2002), Selmi ne lâche pas prise. Il s’attelle à raconter ce qui est difficilement racontable: le temps de la passivité rurale, ou du moins ce qui pourrait paraître comme tel pour des lecteurs non avertis.

Lire la suite...

 

Ludisme sérieux du troubadour

     Ali Louati : Saouah El Ichek (Pèlerin d’amour), Contraste Editions, (drame poétique en dialecte tunisien), Tunis, 2009, 214 pages, prix 12 dinars. ISBN : 978-9973-878-24-3 

 

      Ali Louati est un écrivain artiste protéiforme. Il est à la fois poète, dramaturge, plasticien, parolier, animateur culturel, traducteur (notamment du poète Saint John Perse), scénariste, critique d’art, etc.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 10 sur 12