Membres : 236
Contenu : 185
Liens internet : 4
Affiche le nombre de clics des articles : 251682

Notes de lecture

Heureux qui, comme Kindynis,….

    Laris  Kindynis, Djerba, l’île enchantée de mon enfance, Mémoires,  m-c éditions,  Tunis, 2009, 540 pages, prix : 20 D.T, 24 E, ISBN : 978-9938-807-01-1

Non,  Djerba, l’île enchantée de mon enfance n’est pas  destiné aux lecteurs pressés : ses quelques quatre cent cinquante pages en dissuaderaient plusieurs.  Sans doute aussi en raison de  son titre lyrique et de la chronique familiale  qui  s’étale sur plus d’un siècle. L’auteur a mis sept ans pour l’écrire. C’est, dirait-on, un peu  trop !...

Lire la suite...

 

La beauté du désenchantement

        

           Soufiane Ben Farhat : Le regard du Loup, (édité à compte d’auteur), Tunis 2009. 208 pages.  ISBN  978 997 305 3411

 

 

        Comment aborder ce roman ? Si la question se pose de prime abord, c'est surtout parce que le récit de S. Ben Farhat est un texte hybride, quasiment fragmentaire, gommant sans cesse son axe central, au profit d'une structure décomposée.

Lire la suite...

 

Le théâtre tunisien : les travaux et les jours.

      

    Mohamed Abaza, Tataouer Al fiil al masrahi fi Tounès… (L’évolution de l’action théâtrale en Tunisie : de la décentralisation à l’expérimentation), Sahar et Centre de Publications Universitaires, Tunis, 2009, 431 pages, prix : 18DT, ISBN : 9789973282774

     

    Le second tome de Tataouer al fiil al masrahi fi Tounès a paru il y a quelques mois. Il  couvre les cinquante dernières années pendant lesquelles le quatrième art connut, en Tunisie, successivement la décentralisation géographique et l’expérimentation dramaturgique. Mohamed Abaza achève ainsi une recherche colossale comme on n’en fait plus,  ou presque plus tout seul. De nos jours, on confierait volontiers un tel projet  à des centres de recherche spécialisés ou encore à une équipe de spécialistes.

Lire la suite...

 

quand la petite histoire rejoint la grande

      

        Anouar Attia : L’Histoire et La Chair, Editions Sahar, Tunis 2009, 233 pages.   ISBN : 978 9973 28 280 4

 

   En renouant avec la tradition du roman épistolaire, Anouar Attia reprend les ingrédients classiques du genre: une liberté de ton, une désinvolture dans le traitement des sujets abordés et surtout une réelle audace à franchir le seuil du code social ou moral consacré.

Lire la suite...

 

Deux voix de femmes ou l’anatomie de la douleur

 

 

 Wahiba Khiari : Nos silences, Editions Elyzad, Tunis 2009, 124 pages.ISBN : 978-9973-58-018-4

 

   Tout drame redoutable refuse l’oubli, le silence ou le pardon flegmatique. C’est pourquoi, face à l’ampleur du désastre, le drame exige qu’on en entretienne  la mémoire  et qu’on en aiguise la vivacité. Cette perspective est une des fonctions du récit que vient de publier Wahiba Khiari, algérienne de naissance et tunisienne d’adoption.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 9 sur 12