Membres : 237
Contenu : 192
Liens internet : 4
Affiche le nombre de clics des articles : 270379

Notes de lecture

Une passion nommée Tunisie

Dora Latiri : Un amour de tn, (Carnet d’un retour au pays natal après la Révolution) éditions elyzad, Tunis 2013, 114 pages. ISBN 978-9973-58-049-8

 

Dora Latiri enseigne la littérature à l'université de Brighton et poursuit depuis plusieurs années des travaux de recherche sur la question des minorités et ses implications inter culturelles, notamment dans les pays arabes.

À la faveur de la Révolution tunisienne, Dora Latiri retourne en Tunisie, au gré d'un voyage différent de ses précédents séjours dans son pays natal. Elle revisite le bercail non seulement avec des yeux neufs et une fraîcheur attentive aux composantes de la Tunisie post révolutionnaire, mais aussi avec l'élan d'une amoureuse qui voudrait s’immerger, se fondre dans les plis et les replis de l'identité tunisienne.

Lire la suite...

 

L’HOMME DU CREPUSCULE OU LE CREPUSCULE DES DIEUX

Sonia Chamkhi, L’Homme du crépuscule,Editions Arabesques, Tunis 2013, 182 pages. ISBN : 978-9938-07-007-1

 

Sonia Chamkhi est plutôt connue en tant que cinéaste, surtout à travers ses trois moyens métrages à dimension socioculturelle et qui constituent une trilogie: Derrière les panneaux, Mezoued et Militantes. Ces trois films racontent la marginalité (positive ou négative) transfigurée en amour (1er film) en art (le second) ou en activité militante.

Lire la suite...

 

La Tunisie : le mot et la chose.

Said Bhira, Kiraatoun oukhra fi al hawia attounoussia « Une autre lecture dans l’identité tunisienne », septembre 2012, 270 pages, prix : quinze dinars, ISBN: 9789938052589

 

On ne décline pas l’identité de son pays comme on rédige son propre curriculum vitae. Fernand Braudel n’osa se prêter à cet exercice périlleux sur la France qu’au terme d’un long périple dans le temps méditerranéen. C’était, pour lui, un préalable nécessaire avant de se pencher sur le « soi-même » des Français, ses concitoyens. Une telle aventure aurait sans doute découragé l’universaliste Voltaire qui voyait dans la notion d’identité ou de «  mêmeté » une question aussi fuyante que les eaux de l’Euphrate. Si la connaissance historique aide à restituer le parcours d’un peuple ou d’une nation, elle ne pourrait dire, en revanche, ni décrire suffisamment la potion magique transhistorique qui forma son être collectif. La connaissance dite objective ne suffit donc pas. Il faut y mettre aussi du cœur, beaucoup de cœur. Or le sentiment filial, souvent débordant, vous expose aux tentations de Narcisse.

 

En réfléchissant sur la Tunisie de maintenant et de toujours, dans un essai en langue arabe de 260 et quelques pages, l’historien universitaire, Said Bhira est conscient de ce double écueil. Il le redoutait au moment où il a entamé son enquête. Il en mesure davantage l’ampleur dans sa conclusion et en sort avec la forte impression d’avoir vécu une réelle épreuve.

Lire la suite...

 

الفقه الاسلامي و معضلة تحديثه

 

رضا خالد، نحو أفق إسلامي جديد: الرسالة- الشريعة- المجتمع. دار الجنوب 2012، 493 صفحة،الثمن: 1 د.ت، .ISBN : 978-9938-01-054-1

 

يقدم رضا خالد كتابه، نحو أفق اسلامي جديد، كامتداد لحركة التنوير التي انبثقت في القرن التاسع عشر و كتجذير للمقاربة النقدية في التراث الديني .فالكتاب لا يختلف في غاياته الأساسية عن غيره من المؤلفات التحديثية. بل قد يوحي العنوان الأصلي و أبوابه الفرعية بان رضا خالد يدلي بدلوه في مجال أصبح اليوم يشكو، مقاربة و تاليفا، تضخما كبيرا.

Lire la suite...

 

Le roman au féminin

 

Sonia Chamkhi, Leïla ou la femme de l'aube, Elyzad, Tunis, 2008.

Ayant décroché plusieurs prix littéraires tunisiens (Zoubeida Béchir et Comar 2009) et étrangers (prix Noma 2009 pour l’édition africaine), Leila ou la femme de l’aube, premier roman de la cinéaste tunisienne Sonia Chamkhi, a été unanimement salué par la critique.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 6 sur 13