Membres : 242
Contenu : 203
Liens internet : 4
Affiche le nombre de clics des articles : 291503
Espace membre



Qui est en ligne
Nous avons 2 invités en ligne

Secret(s) de sa mère

 

Fawzia Zouari, Le corps de ma mère, éd. Déméter Tunis, et Gallimard/Losfeld, Paris, 240 p. ISBN : 978-2072669774

 

Comment raconter l’autre ? Comment raconter l’autre lorsque l’on ignore tout de lui ?

C’est à cette tâche que s’attelle Fawzia Zouari, écrivaine tunisienne et narratrice autodiégétique dans   Le corps de ma mère , lauréat du prix Comar 2016, pour qui « il est plus aisé d’aller sur des sentiers inconnus que d’emprunter le chemin de [sa] mère ». L’entreprise est d’autant plus ardue que Yamna, celle qui l’a mise au monde est dans le coma. 

Lire la suite...

 

Tunis ou les nouvelles de l’arrière- saison.

Ahmed Mahfouh, Jours d’automne à Tunis, Arabesque,  2015, roman, 152 pages, prix : 12DT, ISBN : 9789938071245.

 

 

Je ne sais pas pourquoi la nouvelle a, ces temps-ci, mauvaise presse chez nos écrivains alors qu’elle prospère au Maroc, connaît un second souffle en Egypte et n’a rien à envier en Amérique Latine à son frère aîné, le roman. La question, souvent occultée, mérite réflexion et long débat….

Lire la suite...

 

Monsieur L...:roman d'une quête

Azza Filali, Monsieur L..., Cérès Editions, 1999, Tunis, 185 pages, prix : 6.500DT, ISBN 9973-19-388-1

 

A la lecture du titre du roman de Azza Filali, quelques questions s'imposent : qui est Monsieur L..? Qu'a-t'il de si important pour qu'un roman lui soit consacré, pour que ce roman porte son nom? Pourquoi ce même nom est-il suivi de trois points de suspension?

Lire la suite...

 

Histoire de la Tunisie, une chronique prodigieusement cruelle.

Hassouna Mosbahi : Achouak Wa Yassamine (Epines et jasmins), Perspectives d’Edition, Tunis 2015, 400 pages, ISBN  978-9938-843-52-1


 

« Si vous voulez que la mémoire existe, il faut la romancer ». Cette phrase de l’auteure des polars, Dominique Manetti, peut faire office d’une bonne épigraphe au nouveau roman de Hassouna Mosbahi. En effet, l’auteur de Achouak wa Yassamine revisite l’histoire de la Tunisie, moins pour faire œuvre d’historien que pour imprimer dans la conscience des Tunisiens les composantes de la mémoire collective. Pour ce faire, l’auteur endosse le costume du conteur ou d’un aède qui s’applique à capter l’attention de l’auditoire (de ses lecteurs) par une multitude de récits où s’enchevêtrent tant de genres : l’apologue, la fable, la chronique, l’odyssée, l’art du portrait et même l’autoportrait lequel se décline parfois en journal intime.

Lire la suite...

 

حسين الواد مُرَوّضُ الرّوائح والكلمات

 

حسين الواد،" روائح المدينة -2-"، 204 صفحة، دار الجنوب للنشر، "عيون المعاصرة"، 2015، الثمن 12.000د،

 

ISBN :978-9938-01-082-4.

 

 

من قرأ رواية حسين الواد،" روائح المدينة" الصادرة سنة 2010، يستشعر أنها مفتوحة على مشروع طموح قد يطول نَفَسُه ليفرز تجارب روائية مترابطة، شبيهة بثلاثيات أو رباعيات بعض الكتّاب المعاصرين. صدر أخيرا جزؤها الثاني بدار الجنوب وفي السلسلة الأنيقة نفسها، "عيون المعاصرة". إنّها أقلّ حجما وأقلّ سردا من" الروائح" الأولى ولكنّها أكثر منها إصرارا على ابتداع خطاب سردي تمتزج فيه نكهة الحَكي بمتعة التأمّل المتأنّي. إذ يقدّمها الرّاوي الرّئيسي، حفيد المؤرّخ الحزين، كمخطوط يتكوّن من فصلين قد عثر عليهما بين دفاتر جدّه، فخيّر نشرهما على حِده رغم بعض التداخل بينهما وبين فصول" الروائح" الأولى التي كان قد تكفّل بنشرها شخص ثالث.

Lire la suite...

 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 30