Membres : 244
Contenu : 208
Liens internet : 4
Affiche le nombre de clics des articles : 306132
Espace membre



Qui est en ligne
Nous avons 2 invités en ligne

L’EMIRAT DE BECHIR GARBOUJ : LE ROMAN ENTRE L’INTIME ET LE SOCIAL

 

Béchir Garbouj, L’Emirat, roman, Déméter, février 2020.

 

L’Emirat est le troisième roman de Béchir Garbouj ; sa publication suit celle de Passe l’intrus (Comar d’or 2016) et Toutes les ombres (2019). Très différents, ces trois écrits, s’ils n’offrent pas d’unité organique ou thématique pouvant justifier la référence à la forme romanesque consacrée de la trilogie, s’inscrivent toutefois dans une continuité qui nous mène de l’intime – le premier récit de l’auteur nous propose une écriture perçue par beaucoup de lecteurs comme proche de l’autobiographie, idée que l’auteur semble rejeter- à une approche fictionnelle du fait socio-historique à travers laquelle un des épisodes majeurs de la révolution tunisienne est soumis à l’étude du romancier.

Lire la suite...

 

HASSOUNA MOSBAHI ET LE FATUM SOCIAL

 

Hassouna Mosbahi, Pas de deuil pour ma mère, roman traduit de l’arabe  par Boutheina Ayadi et Marie-Christine Ben Fadhel,  Elysad,2019, 272 pages,20.00E.

 

 

A l’instar de plusieurs autres écrivains tunisiens de langue arabe, Hassouna Mosbahi se ressource dans le fait divers et pour cause, c’est ce type de récit qui reflète le mieux le malaise social. Dans Pas de deuil pour ma mère*, l’auteur pointe du doigt la tyrannie de l’opinion publique qui condamne les écarts à un rejet sévère, voire mortel. Le fait divers est donc le symptôme d’une société malade, mais à la manière d’un Zola, Mosbahi en fait l’illustration de la fatalité sociale.

Lire la suite...

 

LE BILINGUISME : Lexique arabe dans le roman d’expression française

L’état actuel de la francophonie en Tunisie:

La Tunisie est-elle un pays bilingue ? Sans doute, puisque à côté de l’arabe qui est la langue officielle, le français est utilisé encore aujourd’hui non seulement dans l’enseignement mais aussi dans plusieurs documents administratifs officiels. De l’ordonnance du médecin au timbre postal, en passant par les enseignes des magasins, jusqu’au Journal Officiel, chaque graphie arabe a son correspondant en français. Cependant ce bilinguisme, qui est une caractéristique évidente des pays maghrébins (à l’exception de la Libye), n’est pas une composante stable et figée.

 

Lire la suite...

 

اعترافات قارئ مأزوم

على غير العادة، لن أعرض هذه المرّة إصدارا تونسيا جديدا. كما أنّي، وخلافا لما قد يوحي به عنوان المقال، لن أكدّر صفو مزاجكم بالحديث عن نفسي.  نعلم جميعا أنّ خطاب الأنا، مهما كانت مسوّغاته، إنّما هو خطاب أنانيّ بالضرورة وثقيل جدّا على نفوس الآخرين. كلّ ما في الأمر أنّي أرغب في الإدلاء بشهادتي، كقارئ، حول إشكالية حضارية سال فيها حبر كثير وتهافت عليها المتهافتون، لا سيما بعد 2011، حتى أصبحت الكتابة فيها أقرب إلى الموضة الإعلامية منها إلى التناول الفكري الجاد.

 

فلا تسارعوا، إذا، بمغادرة الموقع وتريّثوا قليلا قبل الإبحار بعيدا في عالم الأنترنات الفسيح.

Lire la suite...

 

ALBERT MEMMI LE NOMADE IMMOBILE

HOMMAGE

 

Albert Memmi vient de nous quitter, il était presque centenaire et avait accompli la traversée du siècle, le nôtre : il en avait donc vécu les soubresauts et les bouleversements entre guerres et paix, entre périodes de crise et de prospérité… En largeur, il en avait éprouvé les conflits, les clivages et les contradictions. Plus subjectivement et de manière obsédante, une question avait habité son œuvre, à laquelle il avait vainement cherché une réponse : comment revendiquer sa judéité en même temps que son appartenance au pays natal ?

Lire la suite...

 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 31